Hypnose & thérapies brèves et douleurs

En douleur aiguë ou chronique 

En préparation à l'accouchement

En préparation à un acte médical ou un acte chirurgical, à un examen médical

Colon irritable - Dysménorrhées (douleurs de règles) - céphalées de tension - cystite non infectieuse (douleur de vessie sans infection urinaire) - 

...

 

Quelle qu'elle soit, la douleur est définie comme une « expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, liée à une lésion tissulaire existante ou potentielle, ou décrite en termes évoquant une telle lésion » (International Association for the Study of Pain).

 

L'hypnose et les thérapies brèves peuvent agir sur l'expérience sensorielle en modifiant ou adaptant son ressenti autant que sur l'expérience émotionnelle (autant sur les causes que sur les conséquences). En douleur aigue, l'hypnose interviendra sur l'intensité du ressenti douloureuse et sur la perception sensorielle en la modifiant. Elle interviendra aussi sur la charge émotionnelle qu'elle amène à ressentir : la peur influence négativement le ressenti de la douleur qui s'intensifie et qui va donc majorer la peur elle-même. Pratiquée sous forme de jeux mentaux et d'exercices d'imagination ou de détournement de l'attention (un peu comme un magicien). Par exemple, il est possible de demander au patient de décrire sa douleur pour lui donner forme (réification) afin de pouvoir suggérer des modifications de ce ressenti (métaphores). 

 

En douleur chronique, ce n'est plus uniquement le ressenti douloureux mais toutes les conséquences de sa durée et la place qu'elle occupe dans le corps et dans la vie du patient qu'il faut accompagner, pouvant aller parfois jusqu'à une forme d'isolement, entre les pensées et le corps comme dans sa vie sociale : ses comportements comme les relations aux autres changent. Ce sont toutes ces composantes psychocorporelles, comportementales, relationnelles qu'il faut alors accompagner et modifier.

 

Un apprentissage de l'autohypnose pour pouvoir refaire par soi-même certains exercices est possible. C'est un élément possible de l'Education Thérapeutique du patient douloureux chronique ou de la préparation à la naissance.  

 

Parfois, la douleur provient d'une relation au corps conflictuel. Il est possible de prendre un médicament mais il est possible aussi d'utiliser d'autres thérapies pour réconcilier l'individu avec son corps. 

Voici une vidéo d'un de mes enseignants, le Dr J.M. BENHAIEM, vous explique tout cela.


Les séances durent 45 à 60 minutes en individuels et de 90 à 120 minutes en couple ou en famille. Elles peuvent être réaliser en présentiel ou en distanciel. 

Elles ne sont pas prises en charge par l’Assurance Maladie (une facture est émise pour votre mutuelle) sauf si elles s'intègrent dans votre préparation à la naissance (prise en charge partielle).

 

Toute séance de travail réalisée est due, quel que soit le résultat et le travail restant à faire, il n’y aura pas de remboursement. Mes tarifs sont identiques en présentiel et en distanciel (visio - téléconsultation) :

- 70€ par séance en préparation à la naissance individuelle / en couple (prise en charge partielle possible par l'Assurance Maternité à hauteur de 37€20 dans la limite de vos 7 séances prévues au forfait maternité - reste à charge = 32€80)

- 70€ par séance individuelle 

- 100€ par séance de couple ou en thérapie familiale 

- 50€ par séance pour les enfants ou adolescents

- Des séances de groupes pour se former à l'autohypnose sont également proposées régulièrement. D'une durée d'une heure, elles sont codifiées hors nomenclature au tarif de 20€ par personne (3 patientes minimum ou la séance est annulée). En préparation à la naissance, elles pourront être prise en charge par l'Assurance Maternité dans le cadre des 7 séances prévues. 

 

Les thérapies brèves nécessitent de une à +/- 10 séances (le nombre de séances nécessaires ne peut être défini à l'avance) à une fréquence mensuelle en général. 

Plusieurs séances peuvent s’avérer nécessaires pour obtenir un résultat satisfaisant pour vous, pour renforcer ou faire perdurer les gains d'amélioration obtenus, notamment dans les situations complexes. 

En cas de doute sur l’opportunité de l’hypnose ou d'engager une thérapie brève quant à votre problématique, parlez-en à vos professionnels de santé référents.